Identité

L’identité européenne n’est pas négociable : l’Européen est de race blanche tout comme l’Africain est de race noire.

La plus importante des identités, c’est ce qu’on est au plus profond de soi, et ce qu’on transmet à ses enfants. Vous pouvez avoir été séparé de vos parents à la naissance, vous n’en serez jamais moins le fils de vos parents.

Un Africain qui naît en Europe reste un Africain, aussi sûrement qu’une gazelle qui naît dans une forêt d’Europe est une gazelle, pas une biche.

Les Français sont un peuple européen, donc blanc.

L’amour du pays, la religion, tout ceci sont des identités secondaires qui peuvent changer au fil des générations. Quand tout a changé sauf la race, on peut faire revivre une religion, on peut faire renaître le sentiment patriotique. Mais quand on change l’identité charnelle, génétique, quand un peuple s’éteint, il meut à jamais.